Rythmes scolaires : un manque d’ambition pour nos enfants

logoEELV

Communiqué du groupe des élus écologistes d’Aulnay-sous-Bois

Aulnay-sous-Bois, le 20 décembre 2013

 

Hier en conseil municipal, le Maire d’Aulnay-sous-Bois, a fait la démonstration d’une politique sociale et éducative sans réelle ambition pour accompagner la réforme des rythmes scolaires.

En effet, afin d’offrir un haut niveau de prestation et de privilégier la professionnalisation des équipes d’animation péri-scolaire, il propose de former 8 animateurs pour une dépense totale de 3091,38 euros ! (délibération n°6).

Bien que l’on puisse considérer que ce soit un début timide, on se demande bien si le Maire a pris la mesure des enjeux de cette réforme qui bouleversera les rythmes de la ville toute entière.

Pour Alain AMEDRO, Vice-Président du Conseil Régional : « C’est la cerise sur le gâteau ! Il faudrait mettre en oeuvre un plan de formation pour les 150 animateurs afin qu’ils accèdent à des diplômes du Ministère de la Jeunesse et des Sports et qu’ils répondent systématiquement aux exigences d’intégration de la Fonction Publique. Le conseiller municipal écologiste explique : « Il faut investir 100 fois plus, engager un travail de fond pour une montée en compétences. Ne pas oublier de s’appuyer sur les emplois d’avenir qui garantissent une formation et que la Municipalité n’a pas assez développés. Ce sont nos enfants qui sont au coeur de cette réforme. On ne pourra pas la réussir si l’on manque d’ambition. »

Par ailleurs, après avoir annoncé lors du conseil municipal du 28 novembre, sous la pression d’Aulnay-Ecologie, qu’il inviterait les membres du conseil municipal dans une concertation large sur les rythmes scolaires, le Maire n’en a rien fait ! Il n’a pas invité les élus aux réunions d’information et a fait des propositions unilatérales sur les rythmes à peine quelques jours après.

Evelyne Blaza, Claire Dexheimer, Valérie Pistone, Claire Vergé,

Alain Amédro, Jean-Marc Bloch, François Siebecke

Conseillers Municipaux

« Nous portons l’élan d’une gauche humaniste, écologiste, solidaire et ouverte »

 

Remonter